Ce modèle pour enfant du magazine Sept/Oct 2018 La Maison Victor m’a plu dès que je l’ai repéré.
Il me rappelle les tenues de mon enfance et ça me rend un brin nostalgique.

Jupe culotte Amalia, LMV, La maison Victor

La première réaction de ma fille lorsque je lui ai montré le modèle n’a pas été des plus enthousiasmante, mais au fil des essayages (car j’ai mis du temps a la terminer) elle a fini par l’adopter cette petite jupe-culotte.

Jupe culotte Amalia, LMV, La maison Victor

Jupe culotte Amalia, LMV, La maison Victor

Vous n’êtes pas sans remarquer que je me suis faite très rare sur le blog ces derniers temps. Bébé 4 était en chemin et la dernière ligne droite n’a pas été très facile.
J’ai alors un peu mis de côté ma machine à coudre… Et mon petit lutin est finalement bien arrivé le 27 octobre pour notre plus grand bonheur !

Revenons donc a cette jupe-culotte Amalia commencée en septembre… terminée fin novembre… et finalement adoptée par ma petite puce.

Jupe culotte Amalia, LMV, La maison Victor

LE PATRON :

Jupe culotte Amalia, LMV

Source : Édition 5 – Sept/Oct 2018 – La Maison Victor
Jupe-culotte avec bretelles croisées et froncées dans le dos.

Des plis sur le devant ainsi que des pinces dans le dos donnent beaucoup de charme à cette pièce qui en impose.

LE TISSU :

C’est un tout petit coupon de lainage acheté à 1€ cet automne aux puces des couturières de Liffré. Il y en avait vraiment tout juste assez !

LA RÉALISATION :

Je n’ai pas trouvé très claires les explications du montage de la patte de boutonnage et j’ai eu comme l’impression qu’il me manquait du tissu au moment de la réaliser. Je n’ai donc pas cherché à me compliquer la tâche davantage et j’ai procédé à quelques modifications pour finalement arriver à ce résultat :

Jupe culotte Amalia, LMV, La maison Victor

Pour la finition du bas des jambes, j’ai posé un biais tout simplement.Jupe culotte Amalia, LMV, La maison Victor

Jupe culotte Amalia, LMV, La maison Victor

Jupe culotte Amalia, LMV, La maison Victor

MON AVIS :

C’est un  joli modèle, agréable à coudre. Par contre, pour la patte de boutonnage, je n’ai pas trouvé les explications claires.

Les bretelles tombent régulièrement 😦 mais il faut dire que mistinguette avait la bougeotte durant les séances photos. A voir donc si ça ne la gêne pas pour la suite…